Un peu d'histoire

Depuis les temps les plus anciens la Bourgogne traversée par la Saône qui rejoint le Rhône à Lyon fut un lieu de passage entre les pays du Nord et la Méditerranée. Des sites comme La Roche de Solutré, les Grottes d' Azé témoignent de la présence de l' homme à l'époque du paléolithique. Après l' invasion des Celtes (Galli en latin) débute le développement de la société gauloise vers 530 av. J.-C. Les Eduens, tribu prédominante s'établit à Bibracte, au pied du Mont Beuvray. En 52 av. J.-C. Vercingétorix est battu par les Romains à Alésia, près de Dijon.


 

Vainqueur, Jules César commencera la rédaction de ses Commentaires sur la Guerre des Gaules à Bibracte. En 70 ap. J.-C. la civilisation gallo-romaine s' épanouit en Bourgogne, comme l' illustre la ville fortifiée d' Augustuduum, devenue Autun. En 442, une peuplade originaire de la région balte, les Burgondes s'installent dans le bassin du Rhône et de la Saône, fondent le royaume Burgundia. La Bourgogne se crée.





La Bourgogne, terre de spiritualité. C'est à Cîteaux que Robert de Molesme fonde l' ordre des Cisterciens en 1098. Un mouvement mystique, un renouveau de la vie monastique qui aura des influences décisives sur les églises d'Occident, notamment à Cluny baptisée la seconde Rome. En 1002 - 1016, le roi de France, fils d'Hugues Capet, occupe la Bourgogne. En 1363, la lignée des Capétiens s'éteint et Philippe le Hardi devient Duc de Bourgogne.

 



C' est sous la dynastie des Valois que la Bourgogne prendra tout son essor politique, économique et culturel. Succédant aux Ducs Jean sans Peur, Philippe le Bon, le dernier Duc de Bourgogne Charles le Téméraire consolide un riche et puissant Etat étendu des Flandres à la Franche Comté. Il meurt lors du siège de Nancy en 1477. Le roi de France Louis XI annexe le Duché de Bourgogne au Royaume de France. Aujourd' hui, la Bourgogne se compose de quatre départements, la Côte d' Or, la Saône-et-Loire, la Nièvre et l'Yonne, la capitale régionale est Dijon.